Religion à Bali: petite explication

Religion à Bali

La religion à Bali est omniprésente et rythme le quotidien des balinais, quelques heures dans les rues m’ont suffit pour m’en rendre compte. La confession hindoue mêlée aux croyances animistes déjà présentes ont donné naissance à un hindouisme à la balinaise, si spécifique à l’île. Partout, sur les trottoirs, sur la plage, devant les boutiques, les offrandes illustrent la foi et le dévouement des habitants.

Les balinais prient à toute heure de la journée au pied des innombrables autels voués aux divinités que l’on peut trouver dans la rue. Il y en a même sur leur lieu de travail. D’ailleurs, je me souviens d’un soir, dans un des restaurants où j’ai mangé, une serveuse a attendu que la salle se vide pour se mettre dans un coin au calme et faire des prières.

Les canang sari sont de petits paniers en feuille de palmier qui servent de contenant. On y trouve de tout, biscuits, pétales de fleurs, encens… Ces offrandes s’appellent des segehans. Celles que l’on trouve partout sur le sol sont destinées à calmer les démons. Les offrandes offertes aux Dieux sont quant à elles en hauteur, dans les temples et perchées sur les autels.

En marchant dans les rues, j’ai été surprise de voir ces paniers d’offrandes piétinés sur le sol. En fait, c’est l’acte de déposer les offrandes le matin et de les remplir en priant qui est important. Donc ne vous inquiétez pas si vous marchez dessus par mégarde puisqu’elles sont retirées le lendemain pour laisser place à de nouvelles offrandes.

Bali et la religion sont indissociables. Le fait de voir les balinais aussi fiers de leur culture, de leur patrimoine, de leurs croyances m’a rassuré. J’ai vu cet attachement comme une bulle d’authenticité au milieu d’un tourbillon touristique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge