Mon rendez-vous avec l’hiver au lac de Pierre Percée

Les premiers flocons sont tombés ici à Nancy et il était grand temps, j’avais l’impression de voir le début du printemps arriver (et aussi l’impression de passer un hiver en Normandie) ! Moi qui suis née dans les Vosges, j’ai l’habitude de voir tomber la neige abondamment dès le mois de décembre. Il est loin le temps où je voyais un tapis de neige immaculée en ouvrant les volets de ma chambre de petite fille, cet instant de magie mêlé d’excitation à l’idée de m’amuser dans ce petit parc derrière chez moi, devenu tout blanc. C’était tous les hivers pareil pendant mon enfance à Épinal, de la neige à gogo, des dizaines de centimètres. Et pourtant, la surprise était toujours là, comme une découverte ! Je ne veux pas me mettre à parler comme une vieille mais, « y’a plus de saisons ! » 😀

En tout cas, la neige m’avait manqué. Je ne sais pas pour vous, mais moi je n’étais pas dans « l’ambiance » en ce début d’hiver. Pas de neige, pas de voitures gelées au petit matin, je n’avais pas ressorti mes gants, ni mon bonnet. Je n’étais tellement pas dans le mood hivernal, que je n’ai même pas eu envie de déambuler dans les allées lumineuses des marchés de noël. Il faut dire que les tristes événements de novembre n’ont pas aidé 🙁

La semaine dernière donc, il a enfin neigé. J’ai tout de suite pensé « ce week-end = montagne », surtout que dans les Hautes-Vosges, il était tombé 1m50 de neige, de quoi en profiter ! Mais samedi matin, mon lit m’a retenue quelques instants et puis on a pris notre temps avec mon viking, on aurait dit 2 limaces 😀 Vers 13h, on s’est enfin motivés mais il était un peu tard pour partir en montagne. C’est là que je me suis dit « pourquoi pas le Lac de Pierre Percée ? » Pour ceux qui ne sont pas du coin, il s’agit d’un lac à une petite heure de Nancy. C’est surtout un endroit qu’on fréquente durant les beaux jours pour y faire du canoë, du pédalo, pour s’y baigner etc… Il y a aussi un parcours d’accrobranche. On n’y était jamais allés en hiver et on se demandait bien à quoi ce décor habituellement estival pourrait ressembler en janvier. On décide donc de se mettre en route.

Au fur et à mesure qu’on roule et qu’on s’éloigne de la ville, le paysage qui défile devient de plus en plus blanc. Au loin dans un pré enneigé, 3 chevreuils aux silhouettes élégantes guettent. Il n’y a pas un chat sur la route et les villages que l’on traverse sont vides, au bout de plusieurs dizaines de minutes on s’approche de Pierre Percée. On arrive à Fenneviller, le dernier village avant la forêt qu’il faut traverser pour arriver au lac. On continue sur la route principale qui mène à la lisière de la forêt, les panneaux indiquant le Parc Aventure du lac et les points de location de canoës sont recouverts de neige. Un autre panneau indique que la route n’est pas déneigée en hiver et en effet, elle n’est pas praticable, on ne pensait pas qu’il avait autant neigé ici ! On ne peut pas laisser la voiture au milieu de cette route alors on décide de la garer au village, qui se trouve bien plus bas et de tout remonter à pied.

La forêt est vierge de toute trace de pas. Les sapins, les chênes, les hêtres, sont complètement recouverts de neige, bonheur ! On marche pendant une vingtaine de minutes puis on décide de bifurquer sur notre gauche pour s’enfoncer un peu plus dans la forêt et enfin voir le lac. Le chemin commence à descendre, on se retrouve entourés d’énormes pins dont les branches vigoureuses dévoilent des centimètres de neige. On s’approche du lac que l’on commence à apercevoir à travers les feuillus. En fait, le lac est comme une feuille d’érable, 3 branches, chacune d’elles ayant plusieurs tentacules. Il est donc impossible d’avoir une vue globale sur le lac, à moins bien sûr d’être en altitude (il me semble qu’une belle randonnée part du château de Salm en Alsace et que la vue est imprenable, si vous l’avez déjà faite ou si vous en savez plus, n’hésitez pas à partager votre expérience avec nous !)

On décide de revenir sur nos pas et d’aller jusqu’à l’endroit où l’on a l’habitude de se poser en été, enfin, si on parvient à le retrouver. Avec toute cette neige, l’endroit est méconnaissable. On finit par y arriver, c’était à 5 minutes de là, et wow ! Je ne reconnais pas le paysage avec ces nuances de bleu, ces sapins recouverts de neige, ces petits bateaux abandonnés le temps d’une saison et le niveau de l’eau qui a énormément baissé.  Tout est calme autour du lac désolé. J’immortalise l’instant, le lieu. Je commence à avoir froid, j’ai mis mon bonnet et mes gants. J’ai enfin eu rendez-vous avec l’hiver.

❅❅❅

pierre percée hiver lac de pierre percéelac de pierre percée arbre enneigés en lorraineforet en lorraine  hiver en lorraine

pierre percée  hiver vosges   foret en lorraine foret de pins vosges foret des vosges pierre percée foret pierrce percée parce aventure pays des lacshiver au lac  lac de pierre percéepierre percée  pierre percée lacpierre percée pierre percée barque au lac pierre percée en hiversapins enneigés à pierre percée hiver à pierre percée sapin-lac

8 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge